You are here :   Accueil » Habilitation & Doctoral thesis
Presentations
Newsflash

Cahiers du laboratoire de didactique André Revuz n°19 Juin 2018    Télécharger 

Environnements numériques pour l’apprentissage, l’enseignement et la formation : perspectives didactiques sur la conception et le développement

AUTEURS: Maha Abboud, Michèle Artigue, Fabien Emprin, Jorge Gaona , Colette Laborde, Jean-Baptiste Lagrange, Bernard Le Feuvre, Daniel Marquès, Andrée Tiberghien et Jacques Vince

En mai 2016, le groupe TICE LDAR a organisé une journée d’étude autour des perspectives didactiques sur la conception et le développement d’environnements numériques pour l’apprentissage, l’enseignement et la formation. Ce cahier rassemble les textes de cinq conférences données à cette occasion. Le premier chapitre présente un aperçu des enjeux de ce thème à partir d’une perspective historique. Les cinq chapitres, qui suivent présentent des aspects du travail de conception et de développement d’environnements numériques à travers des exemples de réalisation. Ils concernent une diversité de problématiques (enseignant, élèves…), de contenus (sciences physiques, géométrie, fonctions…) et de type d’environnements (simulateur, base d’exercice, environnements pour la classe, site web de diffusion de ressources…). Un dernier chapitre donne des éléments de synthèse. Ce cahier n’est pas seulement destiné aux spécialistes du domaine. Tous les didacticiens s’approprieront utilement les enjeux et choix didactiques sous-jacents à ces environnements qui aujourd’hui font partie du quotidien de l’enseignement/apprentissage.

rss This article is available in the standard RSS format for publication on your website :
http://jb.lagrange.free.fr/data/en-articles.xml

Habilitation à diriger les recherches 2001 University Paris 7.
« Approches didactique et cognitive d’un instrument technologique dans l’enseignement. Le cas du calcul formel au lycée »

Jury: M. Artigue, D. Guin, B. Hogdson, C. Laborde, J.Rogalski

Download the document

Cognitive and didactic approaches of a technological instrument in mathematics education. The case of computer algebra systems at upper secondary level.

Abstract: This document is based largely on work conducted jointly by the DIDIREM laboratory and the Commission Inter-Irem Mathématiques et Informatique with support from the Ministry. It presents a synthesis of research about the introduction of computer algebra systems (CAS) in school Mathematics, a very pressing and timely issue. It is part of the research of conditions for the viability of technological tools in education. The first issue addressed is that of the technical / conceptual relationship: I show that the potential of CAS is not in the reduction of the technical dimension of the mathematical work that would be thought of as independent of or competing with a conceptual dimension, but in the availability of new techniques, interacting with the usual techniques and potentially supporting an approach to concepts. After that, I study the impact of CAS by considering new objects it introduces into teaching and learning situations, recognizing the sensitivity of mathematical activity to ostensives highlighted by a recent trend in mathematics education research. The complexity of the relationships between these objects and other objects of the mathematical work raises the question of their appropriation by students. I show how, to address this issue, recent studies have developed a cognitive approach to computer algebra instruments and how this approach reflects the variety of computer algebra uses by students, as well as the essential role that the teacher has to play for a successful integration.

A statistical annex shows how implicative analysis has been used to determine, in an inferential perspective, students’ positioning with regard to symbolic calculation, showing how complex are the changes introduced by CAS.

Keywords: Computer Algebra, technical / conceptual relationship, ostensives, implicative analysis, instruments, viability in teaching/learning

Résumé :Cette habilitation est basée en grande partie sur des travaux menés en commun par le laboratoire DIDIREM et la commission Inter-Irem Mathématiques et Informatique avec le soutien du Ministère. Elle présente une synthèse des recherches sur l'introduction du calcul formel dans l'enseignement scolaire des mathématiques, question dont l'actualité est très forte. Elle s'inscrit dans la recherche des conditions de viabilité d'un moyen technologique dans l'enseignement. La première question abordée est celle des rapports technique/conceptuel : je montre que les potentialités du calcul formel ne sont pas dans la diminution d'une dimension technique du travail mathématique, qui serait pensée comme indépendante ou concurrente d'une dimension conceptuelle, mais dans la disponibilité de nouvelles techniques, interagissant avec les techniques habituelles et susceptibles de servir de point d'appui pour aborder les concepts. J'étudie ensuite l'impact du calcul formel en m'intéressant aux objets nouveaux qu'il introduit dans les situations d'enseignement et d'apprentissage, retrouvant en cela la sensibilité de l'activité mathématique aux ostensifs, que souligne un courant récent de la didactique des mathématiques. La complexité des rapports entre ces objets et les autres objets du travail mathématique pose la question de la façon dont les élèves peuvent se les approprier. Je montre comment, pour aborder cette question, des travaux récents ont développé une approche cognitive des instruments de calcul formel et comment cette approche rend compte de la diversité des utilisations du calcul formel par les élèves, ainsi que du rôle essentiel que l'enseignant a à jouer pour une intégration réussie. Une annexe statistique présente la façon dont l'analyse implicative a pu être utilisée pour déterminer, dans une perspective inférentielle, des positionnements d'élèves utilisateurs du calcul formel, révélateurs de la complexité des modifications introduites par le calcul formel.

Mots-clés : calcul formel , rapports technique/conceptuel , ostensifs, analyse implicative, viabilité dans l'enseignement, instruments

Thèse 10 décembre 1991 l'Université PARIS VII. 
 "Représentations mentales et processus d'acquisition dans les premiers apprentissages en informatique"

Directeur de la thèse: Janine ROGALSKI.

Résumé

Le travail présenté dans cette thèse concerne les apprentissages de la programmation par des débutants dans le cadre d'un enseignement informatique ouvert à tout public. Il a pour but de contribuer à clarifier les fondements de ce type d'apprentissage, de préciser et d'analyser certains aspects des difficultés qu'on y rencontre, et, à partir de cette analyse, de proposer et d'évaluer des directions de travail auprès des élèves.

Télécharger le document

Télécharger les annexes


Creation date : 17/01/2016 15:10
Last update : 17/01/2016 15:10
Category : Publications -
Page read 822 times
  Next


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!